Top Module Empty
2002-Compétence 3 - jeux collectifs PDF Imprimer Envoyer
EPS-GENERALITES - LES TEXTES
Écrit par MG   
Mardi, 12 Septembre 2006 12:17

DOMAINE D'ACTIVITE :

JEUX ET SPORTS COLLECTIFS

Compétence spécifique: Coopérer et s'opposer

Télécharger le document

 

C1

C2

C3

Coopérer et s’opposer individuellement et/ou collectivement

S’opposer individuellement ou collectivement

Conduire un affrontement individuel et/ou collectif

Utiliser un répertoire aussi large que possible d’actions élémentaires pour coopérer avec des partenaires et affronter collectivement un ou plusieurs adversaires dans un jeu collectif :
- Courir pour retrouver un espace défini («Chacun dans sa maison »)
- Courir pour se sauver et/ou pour attraper (Jeux de poursuite : Loup y es-tu, Minuit dans la bergerie, Le renard dans le poulailler, Chat et souris…)
- Lancer individuellement des balles (ou des objets légers) et des ballons sur des cibles variées (Lancer précis, viser : Tirs sur cibles, Lapins et chasseurs), ou collectivement (Lancer loin et précis) d’un terrain à un autre (Balles brûlantes…).
- Avec son équipe, transporter en courant des objets d’un point à un autre sans se faire toucher par un enfant défenseur. (Remplir sa maison, Épervier déménageur …)

Enchaîner des actions simples relatives aux différents rôles :
Dans un jeu simple comprendre son rôle (attaquant, défenseur) et jouer avec les autres pour être efficace.
- apprécier les positions relatives des partenaires et des adversaires dans l’espace de jeu
comme attaquant : courir et transporter un objet ou passer un ballon ; recevoir et passer ; recevoir et courir vers le but pour aller marquer ( tirer ou passer le ballon à un partenaire ; poser le ballon ou un objet dans un espace de marque

comme défenseur : courir et toucher les porteurs de balle ou d’objets ; essayer d’intercepter le ballon ; courir et s’interposer…
- assumer des rôles différents au cours du même jeu
-énoncer et utiliser des règles simples

Maîtriser les engins utilisés dans les différents jeux (ballons, balles, raquettes, crosses, …)
- coordonner des actions : courir, attraper, éviter, lancer, tirer
-maîtriser la conduite, la passe et le tir dans une cible
- lire et produire des trajectoires de plus en plus variées

* Réaliser et enchaîner des actions de plus en plus complexes et variées pour coopérer avec des partenaires et s’opposer collectivement à un ou plusieurs adversaires dans un jeu collectif (type basket, handball…):
-Comme attaquant:
Porteur de balle : dribbler sur quelques mètres, progresser vers l’avant, passer la balle à un partenaire arrêté ou en mouvement, ou tirer en position favorable.
faire progresser collectivement la balle vers la cible
maîtriser la conduite et la transmission de la balle à l’autre ou vers la cible (passe, dribble, tir)
Non-porteur de balle : se démarquer dans un espace libre, recevoir une balle.
Comme défenseur :
Courir pour gêner le porteur de balle, et/ou courir et s’interposer entre les attaquants et le but.
- exercer un marquage individuel sur un adversaire porteur ou non du ballon
- récupérer la balle
* Passer du rôle d’attaquant à celui de défenseur et réciproquement


COMPETENCES GENERALES OU TRANSVERSALES

S’engager dans l’action

S’engager dans l’action

S’engager lucidement dans l’action

S’engager lucidement dans la pratique de l’activité

Oser s’engager dans des jeux à règles et où l’on peut jouer différents rôles :
Jeux de poursuite : accepter le rôle du poursuivi (mouton…), du poursuivant (loup..)
Jeux de transport où tous jouent le même rôle : accepter de collaborer avec d’autres enfants pour un résultat d’équipe (les déménageurs…)
Jeux de transport par équipes avec rôles différents : accepter d’être « l’épervier » (enfant défenseur qui peut toucher les porteurs d’objets)
Pour tous les jeux : accepter les règles sans tricher.
Éprouver, ressentir, accepter
des sensations motrices inhabituelles : vitesse, accélérations, décélérations, changements de direction…
des émotions : plaisir de courir, joie de réussir à atteindre son but (ne pas se faire toucher, trouver un refuge…), déplaisir d’avoir « perdu », « peur » à être poursuivi, colère de voir des enfants qui trichent…
Les reconnaître, les nommer, sur soi et sur les autres :
- J’aime être le loup : je me sens le plus fort pour faire un peu peur aux autres « pour de rire ».

Oser s’engager dans des actions progressivement plus complexes :
En prenant un risque mesuré
En étant conscient de la difficulté de la tâche et/ou de l’effort qu’elle implique.
En anticipant sur le résultat de son action
Éprouver et contrôler ses émotions et leurs effets dans des situations diversifiées.
Enrichir son répertoire de sensations motrices inhabituelles

S’engager dans les diverses situations de jeu :
en choisissant les stratégies d’action les plus efficaces, ou les plus adaptées : aller tirer quand on est seul face au but, passer à un partenaire mieux placé que soi…
en anticipant sur les actions à réaliser : se placer en attaque dans un espace libre vers l’avant, en défense entre l’attaquant et le but…
en contrôlant ses émotions et leurs effets dans des situations de « match » : tenter sa chance au tir, jouer gardien de but, défendre contre un attaquant plus fort que soi…
Enrichir son répertoire de sensations motrices inhabituelles et leurs combinaisons :
- tenter des tirs « acrobatiques » (en suspension, par exemple), marquer un essai


Projet d’action

Faire un projet d’action

Construire un projet d’action

Construire de façon de plus en plus autonome un projet d’action

* Avec l’aide de l’enseignant (et éventuellement d’autres enfants), proposer de nouveaux jeux ou de nouvelles règles à un jeu : ajouter un chat, agrandir ou diminuer le terrain…
* Élaborer un projet individuel d’action et le mener à terme : assurer son rôle tout le long du jeu (poursuivant ou poursuivi, observateur/arbitre, compteur de points …)
* Découvrir, connaître, nommer des éléments relatifs aux différents jeux:
les espaces de jeu, les limites des terrains, les objets à transporter, les balles ou ballons à lancer, les cibles à atteindre (lancer sur, lancer dans), les dossards, les différents rôles à tenir (poursuivant, poursuivi, attaquant, défenseur, arbitre…)

* Formuler, mettre en oeuvre un projet d’action ou d’apprentissage individuel ou collectif, adaptés à ses possibilités (ou celles du groupe)
- pour viser une meilleure performance
- pour mettre en oeuvre, pour inventer des formes d’action variées pour acquérir de nouvelles  connaissances sur les activités physiques, sportives et  artistiques pratiquées.

Exemples de connaissances sur les activités :
actions à faire, espaces, objets, matériels, rôles, règles de jeu et d’arbitrage, principes d’action,

* Formuler, mettre en oeuvre des projets et s’engager contractuellement, individuellement ou collectivement, en utilisant ses ressources et ses connaissances de manière adaptée :
- pour viser une meilleure performance ou l’acquisition de formes d’action diversifiées : élaborer un projet d’entraînement de l’équipe pour améliorer la progression de la balle, ou une stratégie collective de défense…
- pour acquérir des savoirs nouveaux : meilleure connaissance des règles de jeu, du rôle d’arbitre, de l’histoire de l’activité


Mesurer, apprécier les effets

Identifier et apprécier les effets de l’activité

Mesurer et apprécier les effets de l’activité

Mesurer et apprécier les effets de l’activité

*Prendre des indices simples (peu nombreux et peu complexes) :
- Lignes de démarcation des terrains en jeux collectifs (Pays des loups…)
- Nature des cibles : caisses à remplir, cerceaux à viser, briques à faire tomber…
- Un adversaire-poursuivant bien identifié( loup, renard, chat, épervier…)
* Prendre des repères dans l’espace et le temps pour être plus efficace :
- Lancer dans un espace libre pour mettre l’adversaire en difficulté (Balles brûlantes)
- Repérer un cerceau-refuge pour échapper à l’épervier (Épervier déménageur)
* Prendre en compte le résultat de son action en comparant les effets recherchés et les effets obtenus.
- Compter le nombre de cibles atteintes, d’objets transportés ou d’enfants transformés en statue…
- J’ai couru en zig-zag pour échapper au loup, mon équipe a gagné le jeu en allant plus vite…
* Ajuster ses actions en fonction des buts visés :
- Je vais courir du côté opposé au « loup »
* Mesurer les risques pris (ou à prendre)
- Je vais essayer de passer dans le pays des loups sans me faire toucher.
*Savoir apprécier l’action des autres comme observateur ou arbitre :
- Dire qui a respecté les règles, qui a gagné ou non.

* Apprécier, lire des indices de plus en plus variés en
hauteur, en distance, en mobilité…
* Appréhender, dans la réalisation de ses actions, les
notions relatives à l’espace et au temps : vitesse,
trajectoire, déplacement…
* Établir des relations entre ses manières de faire et le
résultat de son action.
* Prendre conscience de ses capacités et ressources
corporelles et affectives pour réaliser différentes actions, dans différents types d’efforts, dans des situations de risque identifié etc.
* Donner son avis, évaluer une performance, une
production, selon des critères simples (y compris des
valeurs expressives et/ou esthétiques)
* Reconnaître et nommer différentes actions, différents types d’efforts.

* Apprécier, lire des indices de plus en plus nombreux et de plus en plus complexes :
- les caractéristiques du terrain (lignes, zones interdites, cibles), les espaces libres, les déplacements des autres joueurs, les trajectoires de balle…
* Mettre en relation des notions d’espace et de temps :
- partir vite en attaque dès que son équipe a récupéré le ballon, lancer la balle vers l’avant à un partenaire…
* Identifier, sélectionner et appliquer des principes pour agir méthodiquement (faire des hypothèses d’action, identifier des constantes, anticiper…)
- Observer une situation de jeu à effectif réduit et dire pourquoi l’action (d’attaque ou de défense) a réussi ou échoué.
- Proposer une stratégie d’attaque ou de défense.
* Situer son niveau de capacités motrices, ses ressources corporelles et affectives :
- pour réaliser des actions précises : connaître ses points forts comme attaquant ou comme défenseur
- pour s’engager dans une situation de risque mesuré : choisir le rôle du poursuivant (jeu traditionnel), aller seul au tir…
* Évaluer, juger ses actions et celles des autres avec des critères objectifs :
- Expliquer sa propre action de joueur.
- Tenir une feuille de match (tableau de résultats)
- Arbitrer une période de jeu ou un match
*Identifier et décrire:
- différentes actions et leurs principes : dire ce qu’il faut faire pour dribbler, tirer en suspension, intercepter une balle, feinter un adversaire…


Règles de la vie collective

Se conduire dans le groupe en fonction de règles

Appliquer des règles de vie collective

Se confronter à l’application et à la construction des règles de vie et de fonctionnement collectif

* Adapter ses comportements dans des situations où l’on n’est pas seul :
- Participer activement à des actions collectives en reconnaissant, en respectant, en écoutant, en coopérant, en établissant des relations de plus en plus nombreuses avec les autres :
- Un atelier de lancers de balles
- Un jeu de « déménageurs »
- Comprendre et respecter le rythme et les règles de la vie collective, par ex : ne pas se disputer pour un objet ou un matériel
- Comprendre et respecter des règles simples de jeu, de sécurité, par ex :
De jeu : le loup n’a pas le droit de sortir avant «minuit».
- De sécurité : on respecte les signaux de début et de fin des jeux.
- Connaître et assurer des rôles différents dans les jeux : poursuivant, poursuivi, attaquant, défenseur, arbitre…

* Se conduire dans le groupe en fonction de règles, de
codes, que l’on connaît, que l’on comprend et que l’on
respecte et que l’on fait respecter.
* Coopérer, adopter des attitudes d’écoute, d’aide, de
tolérance et de respect des autres pour agir ensemble ou élaborer en commun des projets.
* Connaître et assurer plusieurs rôles dans les différentes activités.

* Se conduire dans le groupe en fonction de règles, de codes, que l’on connaît, que l’on comprend et que l’on respecte, et que l’on peut expliquer aux autres :
- Règles de jeu de plus en plus contraignantes : ne pas « marcher » balle en main, ne pas percuter l’adversaire, ne pas marcher dans la zone…
- Règles de vie collective : respecter les décisions de l’arbitre, ne pas l’injurier, ni injurier les autres joueurs…
* Coopérer, adopter des attitudes d’écoute, d’aide, de tolérance et de respect des autres pour agir ensemble ou élaborer en commun des projets (comme préparer un tournoi inter-équipes, élaborer des stratégies à plusieurs…)
- Proposer de nouvelles règles de jeu
- Arbitrer un match à deux
- Conseiller ses équipiers sur une façon d’attaquer ou de défendre
- Conseiller un camarade sur la meilleure façon de s’y prendre pour réussir (marquer un panier, empêcher un adversaire de passer…)
* Connaître et assurer plusieurs rôles dans les différentes activités :
- Attaquant, défenseur, gardien de but, arbitre, observateur, collecteur de résultats

Mise à jour le Dimanche, 20 Janvier 2013 18:06
 
b371.jpg

Téléchargements

27.Jan.2013

original solarflare rhuk
modifi par MG